Îles·Voyages

Lanzarote, petit bijou des Canaries

DSC_0340
L’une des plages de Lanzarote

Lorsque l’on atterrit sur ce petit « caillou » après 3h de vol, peut être déçu celui qui s’attendait à une île « plage de sable blanc et cocotier ». Car Lanzarote ce n’est pas ça du tout! Mais le terme « caillou » est un peu réducteur tant cette île a à offrir à qui prend la peine de la parcourir. Entre paysages volcaniques et panoramas à couper le souffle, Lanzarote séduit par sa diversité et son côté brut. Contrairement à sa voisine ultra-touristique, Fuerteventura, elle recèle de nombreux endroits naturels pas encore envahit par l’activité touristique de masse (espérons qu’elle préservera cela). Sauf peut-être Playa Blanca où l’on trouve la majorité des vacanciers.

Il est très facile de parcourir l’île. En voiture, on peut faire le tour en une journée, en s’arrêtant vite fait sur les sites principaux. D’est en ouest, il y a environ 25 minutes de route, du nord au sud, un peu plus d’une heure.

L’empreinte de Manrique

Cet artiste canarien du XXè siècle a laissé moult traces sur cette île qu’il chérissait tant. De Jameos del Agua en passant par le jardin de cactus, Manrique est partout sur Lanzarote! Son œuvre a contribué à la préservation de l’île et à modifier son image tant décriée.

Timanfaya : le parc des volcans

DSC_0212
Parc national de Timanfaya

Incontournable de l’île, le parc national de Timanfaya étonne par sa grandeur (sur une si petite île) et par ses couleurs qui vont de l’ocre jaune au rouge feu en passant par le noir des cendres. La visite se fait à bord d’un bus, moyennant quelques euros, qui vous balade à travers le parc via un trajet unique goudronné. Un magnéto pré-enregistré balance des infos en plusieurs langues (assez intéressantes quand même). On ne peut pas se promener dans le parc par nous même, on est obligé de prendre ce bus si on veut en découvrir plus sur les volcans. A part ce (gros) bémol, la vue est magnifique depuis le parking…

Mirador del Rio : vue majestueuse sur l’île de la Graciosa

DSC_0233
Vue sur l’île de la Graciosa, depuis le mirador del Rio

Une fois encore on retrouve la patte de Manrique qui a aménagé ce point de vue pour que l’on puisse profiter de ce magnifique panorama.
Tout en bas, on peut admirer l’île de la Graciosa et ses plages de sable fin, séparée par un bras de mer : El Rio.

Le mystérieux lac vert

DSC_0176
Le lac vert de Lanzarote

Au sud de l’île, au fond du cratère El Golfo, un lac vert appelé Charco Verde s’est formé à quelques mètres du rivage. Cette curieuse couleur est due à la présence des algues en suspension et de sa salinité élevée (plus que celle de la mer Morte).

Le jardin de Cactus de Guatiza

DSC_0286
Jardin de Cactus de Guatiza à Lanzarote

Qu’il est agréable de déambuler dans ce jardin à la forme singulière, comme enclavé dans un cratère, et de découvrir les nombreuses espèces de cactus que l’on retrouve sur toute l’île.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Lanzarote, petit bijou des Canaries »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s