City trips·Voyages

4 jours à Rome


Il y a deux semaines, je me suis envolée pour Rome avec mon chéri. C’est une ville sublime, un musée géant où l’on découvre des oeuvres des peintres les plus renommés dans quasiment toutes les églises. C’est une ville trépidante et débordante d’énergie, où il faut batailler pour rentrer dans une rame de métro ou prier pour ne pas se faire écraser en traversant la rue. Une ville où se côtoient les richesses culturelles et gustatives. J’ai adoré et j’ai déjà hâte d’y retourner !

Retrouvez mon récit de ces 4 jours à arpenter la ville éternelle de long en large.

1er jour : premiers pas dans Rome et fontaine de Trevi

Arrivée à l’aéroport de Ciampino, on rejoint notre navette qui nous dépose 45 minutes plus tard à la station Termini, la plus grande gare de Rome. On file manger un bout à Zizzi pizza (et oui!), adresse repérée sur TripAdvisor qui sert de très bonnes pizzas à la part (al taglio). Rassasiés, on prend la direction de notre AirBnb. On rencontre Massimo, notre hôte, qui s’avère être de très bons conseils pour notre séjour, et on découvre l’appart, dans l’esprit cabinet de curiosités, et notre chambre, confortable et spacieuse.

On part pour un « petit » circuit, qui nous mènera de Santa Maggiore (à ne pas manquer, elle est vraiment très belle) à la fontaine de Trevi, en passant par Piazza del Quirinale et Piazza Venezia. Après avoir admiré le Foro Romano, on remonte la géante Via Cavour jusqu’à notre logement.

2è jour : piazza Spagna, Navona et le Vatican

Levés très tôt, on prend le métro bondé en cette heure de pointe et on descend à Spagna. A cette heure matinale (environ 9h), il n’y a quasiment personne sur la place d’Espagne. On prend la direction de San Agostino, où on repère les oeuvres de Rafaël et Caravage puis on descend place Navone. On rejoint ensuite le Panthéon via San Luigi Dei Francesi (où beaucoup d’inscriptions sont en français et où l’on peut admirer trois tableaux de Caravage). On part ensuite dans la direction de Chiesa Nuova (avec des oeuvres de Rubens au fond) avant d’arriver au pont Saint Ange (en travaux ce jour là).

On remonte Via Della Conciliazione pour rejoindre la place Saint Pierre. Sur les conseils de notre hôte, on visite la basilique à midi. A cette heure là, il n’y a aucune queue ! La basilique Saint Pierre, plus grande église du monde, est géante et magnifique ! On profite qu’il n’y ait pas grand monde pour monter à la coupole. Un ascenseur et 350 marches plus tard, on admire la vue sur Rome, sous la pluie… Et oui, en janvier on évite le monde, mais le temps n’est pas forcément au beau fixe. Après une pause déj à l’Insalata Ricca, on prend nos tickets pour les musées du Vatican, où il n’y aucune queue (il est 14h30). Tant mieux ! On en ressort 3h plus tard, après avoir admiré la magnifique Chapelle Sixtine.

Le soir, on dîne en face de notre logement, à la Vecchia Conca, également repéré sur TripAdvisor. On teste leurs gnocchi gorgonzola qui ne sont pas mauvaises, mais l’assiette étant petite, on partage une pizza capriciosa qui, sur les conseils du serveur, était « molto buona ».

3è jour : Colisée, quartier juif et Trastevere

Après avoir avalé deux petit-déjeuners (gourmands ? meuh non) on file à Coloseo. Avec le Roma Pass en guise de coupe-file, on accède directement à l’intérieur de l’arène, qui est grandiose ! En sortant, on visite les ruines du Palatin et du Foro Romano. Ensuite, on rejoint le quartier juif, en passant sur la piazza Matei.

C’est l’heure de la pause déj : on cherche et on finit par trouver notre petit resto, Bio Sphere, qui est situé dans une toute petite rue. Il est 14h, c’est presque vide, on nous sert de rafraîchissants jus de fruits et on déguste des pâtes faites-maison servies dans des cocottes. Le concept est plutôt original. En sortant, on retourne sur nos pas retrouver une petite échoppe qui paie pas de mine. Là, des « mamas » vendent des biscuits que de nombreux locaux mangent à peine sortis, juste devant la boutique. On choisit des biscotti aux pépites de chocolat que l’on déguste illico presto. Et franchement, c’est trop bon!

L’après-midi est consacré à déambuler dans le quartier juif et dans le quartier Trastevere, où il y a une très jolie église à voir, Santa Maria.

Le soir, dîner à That’s Amore, qui est tellement bondé tout le temps qu’il faut avoir de la chance pour avoir une table (ou réserver)! On fond pour leurs pâtes et leurs pizzas ! En dessert, on craque pour leur tiramisu. Avec sa crème onctueuse, légère et aérienne, c’est le meilleur tiramisu que j’ai jamais mangé! Pour couronner le tout les serveurs sont agréables, souriants et se montrent très disponibles. Une bonne adresse en somme.

4è jour : Villa Borghese et shopping

Le matin, on descend à Flaminio : place du peuple et Santa Maria del Popolo (où deux oeuvres de Caravage sont à observer). On monte au parc Villa Borghese qui est immense mais pas transcendant. On est déçu par ce qui devait être le plus beau parc de Rome, qui n’est pas très entretenu (peut-être n’est-ce pas la période idéale pour y aller). Ceci dit, le lac du Tempio di Esculapio est joli. De nombreux joggeurs, promeneurs avec chiens et rollers arpentent le parc en ce samedi matin, ce qui lui donne un côté authentique et bon enfant.

Le midi on déjeune en trois temps et trois bonnes adresses.

1/ On goûte les fameuses crochette, spécialité romaine à base de riz ou de pommes de terre sous forme de « croquettes » frites. Où peut-on les tester ? A Zizzi pizza (que j’ai déjà mentionné plus haut)
2/ Ensuite, pizzas roulées à Piadina e Crescione, autre spécialité qui change de la pizza traditionnelle. La boutique est tenue par un gars sympa, et beaucoup de locaux y viennent pendant leur pause déj.
3/ Gelatos à Wonderful Ice Cream, il y a tellement de choix et c’est tellement bon. Rien à voir avec les glaces que l’on trouve en France. Celles-ci sont 100 fois meilleures et se mangent à n’importe quelle heure de la journée.

L’après-midi est consacré au shopping, Rome est en période de soldes, ça tombe bien!

Enfin je termine cet article avec une autre bonne adresse, à deux pas de la Fontaine Trevi, Il Chianti. Le resto est très grand, il y a du monde, les serveurs courent partout, mais on vous sert des foccacia pour patienter, ça c’est top! Les pâtes Cacio a pepe sont délicieuses.

Publicités

12 réflexions au sujet de « 4 jours à Rome »

  1. Cette ville est sublime ! J’y suis allée avec mon chéri, nous avions un hotel juste a coté de la fontaine de Trevi mais elle était malheureusement en rénovation.. La nourriture que tu as mangé avait l’air super bonne 😛

    J'aime

  2. Bonjour bulleremoise ! C’est avec plaisir que nous avons décidé de « nominer » ton blog pour les Liebster Awards ! Toutes les indications pour ce « jeu » est sur le dernier article de notre blog ! Nous avons hâte de lire tes réponses ! Bien à toi.

    J'aime

  3. Ah Rome… Tes photos me rendent nostalgiques, j’adore tellement cette ville que j’y suis allée plusieurs années de suite sans m’en lasser. Je sens que la prochaine fois est pour bientôt 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s