City trips·Voyages

Edimbourg – part 3

Last but not least…

Il s’est un peu fait attendre, mais le voici enfin, le 3è et dernier article consacré à Edimbourg. Après le vieux EdimbourgCalton Hill et Princes Street, cette fois-ci on s’éloigne de la ville, direction Arthur’s Seat et Cramond Island, 2 escapades natures.

Arthur’s Seat

Dominant la ville d’Edimbourg, Arthur’s Seat est une imposante colline à faire par beau temps pour pouvoir profiter de la vue magnifique une fois en haut.

Il faut compter une petite heure de montée, pauses photos comprises.

La première partie de la montée se fait relativement facilement, c’est assez plat, quoiqu’un peu gadouilleux en cette fin janvier, avec un peu de neige fraîche du matin en prime.

Après une bonne vingtaine de minutes de marche, première récompense avec cette sublime vue.

 

Ensuite, ça se corse un peu. La montée se fait plus raide, mais reste toujours aussi accessible. Quelques marches sont aménagées par endroit. A la fin, il faut quand même s’aider des mains, certains passages sont assez scabreux, ce n’est pas tout à fait de l’escalade mais presque.

Mais que l’on se rassure : accéder au sommet d’Arthur’s seat est tout de même aisé, de nombreuses familles avec enfants viennent en profiter le week-end venu. Il y a même des trailers qui courent sur les chemins escarpés qu’offrent le site. Et bien sûr les touristes ne sont pas en reste, voulant s’échapper un peu de la ville et admirer THE vue sur Edimbourg et les alentours à 380°.

Une fois en haut, on admire la vue, en se cramponnant tant bien que mal : ça souffle fort!! Les bourrasques de vent manquent de faire tomber à chaque rafale. Garder l’équilibre n’est pas chose facile avec ce vent fort, il faut dire qu’en plus, on est sur un amas rocheux, où il faut faire attention où l’on pose les pieds pour ne pas se fouler une cheville.

Après ce bon bol d’air frais, on amorce la descente tranquillement par un autre chemin. Avant de rejoindre le parking, situé à une petite dizaine de minutes de marche, non loin d’un petit lac, le St Margaret’s Loch, où les cygnes ont élus domicile.

St Margaret’s Loch

Cramond Island

Cramond Island est situé non loin d’Edimbourg, c’est une petite île inhabitée accessible à pied à marrée basse via une longue jetée.

Lorsque la mer se retire, le chemin d’accès à l’île se dévoile. Long d’un petit kilomètre, on peut l’emprunter uniquement une fois par jour. Il faut prendre garde à l’heure de la marée haute, histoire de ne pas se faire piéger et rester coincé sur l’île…

DSC03562 DSC03567

L’île de Cramond n’est pas habitée, mais des traces de constructions sont présentes, avec notamment des fortifications de la Seconde Guerre mondiale.

DSC03595

De nombreuses familles viennent s’y promener le week-end, l’endroit est en effet idéal pour une escapade nature, non loin de la ville.

 

Ici se terminent les posts consacrés à Edimbourg. Cette ville est une destination idéale pour ceux qui aiment les escapades combinant ville et nature. La capitale écossaise permettant à la fois de s’offrir un city break et de profiter des nombreuses échappées vertes relativement proches de la ville. En 4-5 jours, on peut vraiment voir tout ce que la ville a à offrir : de la vieille ville avec le château, en passant par le palais de Holyrood (non mentionné dans mes posts mais qui vaut le détour), Calton Hill (pour une vue d’ensemble), la ville nouvelle, Princes Street et bien sûr Arthur’s Seat.

Alors prêts pour un city trip écossais ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s